Noms d’oiseaux

Les grattilités aiment les noms d’oiseaux :

émeu ― émotion mugissante d’un veau qui ne trouve pas le pis de sa mère. Bon pour les mots croisés.

grue ― nom laid pour bel oiseau. Robert dit que la grue se tenant sur un pied comme beaucoup d’échassiers, on dit « faire le pied de grue » pour figurer l’attente.

Et d’analogie saugrenue en analogie incongrue on arrive à une femme « de mœurs légères et vénales ».
Pourquoi ne dit-on pas : « Faire le pied de flamant » ? Il serait temps d’appeler les prostituées « flamantes ».

Si on veut se consoler avec le chant de la grue, Robert nous achève : « On dit que la grue craquète ou glapit ».

Etc.

Ce contenu a été publié dans grattilités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *