A Office-dépôt…

… je fais la queue derrière une femme qui essaye un massicot avec un vendeur d’aspect cotonneux. Une autre femme surgit et s’écrie avec alarme : « Attention, vous allez vous couper ! » La femme au massicot la fend du regard, le vendeur cotonneux lève la tête, se redresse, prend forme. Soudain, tout est devenu glacial. L’autre est la folle. A Office-dépôt il y a une folle. Elle bredouille : « Excusez-moi, mais des accidents se produisent quelquefois… » et se range derrière moi. Les deux parangons de la normalité se remettent au massicot sans dire un mot.

Je règle mes achats et sors précipitamment.

Ce contenu a été publié dans Brèves rencontres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *