Archives de catégorie : griffomanie

Parole coupée

J’écris pour qu’on ne me coupe pas la parole. Encore faut-il que je ne me la coupe pas moi-même. Une scène de Molière me revient en tête : Sganarelle : − (…) Oh ! dame, interrompez-moi donc, si vous voulez. … Continuer la lecture

Publié dans griffomanie | Laisser un commentaire

Chagrins

Parmi les mots qui disent l’affliction et la pitié, j’aime beaucoup le français chagrin, l’anglais sorrow, mais peut-être encore plus l’espagnol lástima, dont la force de suggestion dépasse même le sens par sa similitude avec lágrima (larme), ces deux mots … Continuer la lecture

Publié dans grattilités, griffomanie | Laisser un commentaire

Il y a des jours où…

Il y a des jours où la pêche est bonne. Je trouve les poètes que je cherchais à la bibliothèque, et ma table préférée, contre la vitre du jardin, est libre. Je vais ouvrir chacun de mes quatre livres à … Continuer la lecture

Publié dans Brèves rencontres, griffomanie | Laisser un commentaire

Sur les parenthèses

Je lisais hier, entre autres choses que je picorais, ce beau texte de mon amie Tatiana Puccianti : Les parenthèses sont un peu comme un jardin d’enfance où l’on s’attarde et se promène sans poursuivre un but particulier, l’on peut … Continuer la lecture

Publié dans griffomanie | Un commentaire

La nostalgie et le kitsch

Dans son livre La Nostalgie, Barbara Cassin rappelle que quand Ulysse est chez la nymphe Calypso, il refuse l’immortalité qu’elle lui propose, préférant rentrer chez lui, « quitte à y trouver le temps qui passe, la mort et, pire, la … Continuer la lecture

Publié dans griffomanie | Laisser un commentaire

La nostalgie du cosmonaute

Il paraît qu’il existe une nostalgie particulière du cosmonaute, détresse de celui qui, en chemin vers la lune, ne voit plus la Terre. Une des grandes joies du cosmonaute est de regarder à travers le hublot la planète bleue.

Publié dans griffomanie, Istmica | Laisser un commentaire

Sur la nostalgie

 Décidément, l’œuvre d’Hubert Lucot m’inspire des sentiments mi-figue mi-raisin. Voici une de ses phrases qui ne me plaît pas beaucoup : Je distingue réminiscence (richesse) et nostalgie (misère). La réminiscence enrichit et explique le présent, la nostalgie vise à l’annuler … Continuer la lecture

Publié dans griffomanie, Istmica | 2 commentaires

Robert Walser et le territoire du crayon

Comment, dans mon patchwork de graphomanes (voir ici les billets des 19, 15 mars, 25 février 2017), ne pas ajouter ces pièces très singulières que sont les « microgrammes » de Robert Walser, ces 526 feuillets couverts de textes microscopiques … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau, griffomanie | Laisser un commentaire

Sur la graphomanie de Dominique

Voir aussi le billet du 15 mars sur ce blog. Poursuivant de fil en aiguille mon investigation graphomane, je vois s’avancer un personnage de roman qui pourrait ressembler à un Stendhal sans gaieté, tout en délicatesse sensible, et que son … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau, griffomanie | Laisser un commentaire

Sur les griffonnages de Stendhal

L’exposition d’archives L’Ineffacé de l’abbaye d’Ardenne m’a redonné envie de m’intéresser aux griffonnages d’écrivains d’autres siècles, et j’ai bien sûr d’abord pensé à Stendhal, tant sont extravagantes les inscriptions plus ou moins cryptées qu’il a besoin de laisser partout : … Continuer la lecture

Publié dans griffomanie | Laisser un commentaire