Archives mensuelles : février 2017

Le mot pudeur

Je n’aime pas beaucoup le mot pudeur  ̶  à une lettre près c’est une prude  ̶  et je me méfie des critiques littéraires qui vantent la pudeur d’un écrivain (ou plus souvent d’une écrivaine). Au lieu de cette pudeur qu’ils … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau | Laisser un commentaire

Le livre nocturne

Une pièce maîtresse de l’exposition d’archives L’Ineffacé qui se tient à l’IMEC près de Caen jusqu’au 2 avril prochain, est le fameux Grand Graphe d’Hubert Lucot, manuscrit de presque 3 mètres sur 5 qui marqua, dit-il, son entrée véritable en … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau, griffomanie | Un commentaire

Une branche qui bouge un peu

Il faut regarder longtemps une branche qui bouge un peu pour pouvoir écrire : la branche bouge un peu. Et que cela suffise. Cela peut paraître simple, ça l’est. (Antoine Emaz, Sauf, p. 15). En lisant les sept premiers poèmes … Continuer la lecture

Publié dans griffomanie | Laisser un commentaire

Le poème de l’archive

« Il y a une beauté des archives » dit Nathalie Léger, Directrice de l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) situé dans l’abbaye d’Ardenne à Caen. Elle a invité l’écrivain Jean-Christophe Bailly à fouiller les archives de l’Institut, à en … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau, griffomanie | Laisser un commentaire

L’issue bleue : à propos de « Limite » d’Antoine Emaz, 3

Voir les 2 autres billets sur ce recueil de poèmes  publiés ici le 6 et le 10 février. Un motif important du livre est la recherche du bleu  ̶  substance, heure ou lieu plutôt que couleur  ̶  bleu du soir … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau | Laisser un commentaire

La barque corps : à propos de « Limite » d’Antoine Emaz, 2

(Voir, sur ce recueil du poète Antoine Emaz, mon billet du 6 février que celui-ci prolonge) La métaphore marine se file discrètement tout au long du livre au moyen du motif de la barque. Les vers de la suite du … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau | Laisser un commentaire

À propos des 7 premiers poèmes de « Limite » d’Antoine Emaz

Le titre de ce recueil de poèmes publié en novembre 2016 me laissait présager un obstacle, un mur, un arrêt… Mais c’est l’illimité qui déferle d’abord. À peine le livre ouvert, la mouette que je suis est saisie, emportée : les … Continuer la lecture

Publié dans grains de peau | Laisser un commentaire