Nostalgie tout court

Quand je suis heureuse à Merville, j’éprouve un manque de Merville comme si Merville avait disparu alors que j’y suis. J’ai la nostalgie du lieu où je suis. Ce n’est même pas une nostalgie anticipée puisque rien ne signale que je doive vendre ou quitter Merville. C’est une nostalgie tout court, comme si rien n’existait réellement.

Ce contenu a été publié dans griffomanie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *