2010 Comment peut-on être voilée ?

Montesquieu, Lettres persanes, XXX :
Ah ! ah ! Monsieur est Persan ? C’est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être Persan ?

Nadia que l’on n’entend jamais lève le doigt :
― Montesquieu dénonce les gens qui vous regardent quand on est différent et qui sont intolérants pour la manière de s’habiller. Moi, par exemple, je me voile. On me regarde et on me dit : « Qui te dit de te voiler ? » C’est personne. L’année dernière, j’étais gothique, j’aime bien le style gothique mais je préfère ma tradition. C’est moi qui ai choisi ma tradition.

Lison voit Nadia dans la rue, voilée de noir jusqu’aux pieds. Son regard est triste et le voile noir est orné d’anneaux, de piercings de foulard.

― La question, se hasarde à penser Lison, est peut-être : comment, dans ce bric-à-brac confus de symboles, peut-on aujourd’hui être soi-même ?

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *