Expressions que je ne veux plus employer

– « Comme par hasard » ; « Ben voyons », avec un sourire ironique.
– « Voilà », comme pour dire : « Vous m’avez compris », au lieu d’achever sa phrase.

(À suivre)

Je souhaite bannir ces mots car notre époque confuse exige un discours explicite et complet.

Je suis également hostile au pseudonyme quand on émet une opinion en public.

— Ça c’est sec, susurre-t-on ici et là.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *