Archives de l’auteur : Nathalie de Courson

Pati doudou

Je citais l’autre jour ces mots de Carlos Liscano : Je n’ai jamais su raconter une histoire. Ça ne sort pas. Si j’ai tellement tardé à écrire, c’est peut-être parce que je ne savais pas qu’on pouvait le faire sans … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Le livre de l’aboutissement

Je trouve, sur le cahier contenant mes citations de L’Ecrivain et l’autre de Carlos Liscano, un texte apparemment de moi, dont je ne sais plus s’il retrace une expérience vécue, s’il provient d’un rêve nocturne, d’un rêve éveillé, ou s’il … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 2 commentaires

S’approcher d’un livre

Ceci se passe il y a dix ans. Jeudi : un article du Monde des livres me parle d’une douleur essentielle, d’une détresse extrême dans les prisons, de tortures, d’un manuscrit caché dans une guitare… (lien vers l’article en fin … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Dernières petites notes de juin

Une voiture garée Sur le pare-brise avant, un masque chirurgical. Sur le pare-brise arrière, un gilet jaune patiente, l’air de dire : « Je ne lâche rien. » *** Travailler dur Quand je lis « travailler dur » je devine … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 5 commentaires

Esprit d’escalier

Je veux dresser ici la liste de toutes les répliques cinglantes que j’aurais aimé faire dans ma vie et que j’ai ratées. Je commence : – A une certaine Stella, ravissante Américaine de vingt ans aux grands yeux bleu-vide (une … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 5 commentaires

Le mot “compassion”

J’ai déjà picoré ici en décembre l’empathie, la charité, peut-être la pitié, mais pas la compassion. Le nom ne s’emploie plus beaucoup en français, relayé par l’adjectif compassionnel qui, distinct de compatissant, qualifie aussi bien un protocole médical de la … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 4 commentaires

Les mains dans “Cambouis”

Je lis dans Cambouis d’Antoine Emaz (p. 189) : Face au paysage, il y a un toucher particulier de chaque poète. Ce n’est pas le contact avec l’espace, le monde, qui change ; ce contact est commun même si tel … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 2 commentaires

En arrière et en avant

Quel espoir me donne chaque livre que je lis, ou plutôt que j’ouvre ? Peut-être qu’il me révèle le secret d’une origine, et aussi me suggère un but vers lequel tendre. Un vent qui me pousse  en avant.  

Publié dans Non classé | 6 commentaires

Un art du contact

Comment, au cours de mes promenades littéraires, ne pas rencontrer l’art du toucher par excellence : la sculpture ? Je ne me réfère pas aux ateliers qui font aujourd’hui travailler des équipes loin du sculpteur-concepteur, mais, très loin de ces … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Bords 2 “Une mer monstrueuse et sans bords”

L’absence de bords entraîne l’effroi.  Baudelaire, notamment, aime pour ses “tableaux parisiens” les bords et les cadres car sans eux les fantômes ne sont plus contenus. Un poème des Fleurs du Mal auquel je pense quelquefois est “Les Sept vieillards” … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Un commentaire