Archives de catégorie : Non classé

Habiter son patronyme

Balzac évoque le cas d’un noble qui sous la Terreur changea son nom quand, pour gagner trois francs, il se fit imprimeur de presse  et tira le décret le condamnant à mort. Il reprit toutefois sa particule lorsqu’il devint « … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le premier roman de Gaëlle Obiégly

Je parlais l’autre jour, à propos de Gens de Beauce (ci-après, en déroulant le blog), de la mère muette à la place de qui on écrit. Ici, dans ce court roman au long titre, tout commence par un père que … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Sur « Gens de Beauce », de Gaëlle Obiégly

Gaëlle Obiégly conjugue la brutalité et la délicatesse. Je l’ai d’abord remarqué avec Gens de Beauce, livre travaillé, réfléchi, élaboré d’un côté ; direct, sans vernis, sans apprêt de l’autre. Le personnage principal du roman, Jeanne M., née en 1950, … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Sur la voix de Gaëlle Obiégly

  Gaëlle Obiégly écrit  dans son avant-dernier livre, N’être personne, ces phrases très touchantes : De mon enfance, j’ai gardé la voix. (…) Enfant, mes propos dérangeaient les adultes qui me trouvaient d’une maturité anormale, j’ai pu passer pour une … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Attentif

Ce mot porte en lui le battement de l’attente, du vif et du pensif. Quand je vois le mot « attentif » dans un roman je sens monter en moi une onde bienfaisante. Je me souviens en particulier d’un personnage … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Petites notes de janvier

Rosalie Rosalie, la fidèle servante de Jeanne dans Une Vie de Maupassant, clôt le roman par ces mots : « La vie, voyez-vous, ça n’est jamais si bon ni si mauvais qu’on croit ». Devant notre situation politique j’imagine que … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Un commentaire

Les récits des violons

Le narrateur du dernier livre de Gaëlle Obiégly, Une chose sérieuse, évoque fugacement une femme israélienne, Myrrha, rencontrée à Tel Aviv, qui s’est mise à chanter en allemand. « La vie avait surtout lieu dans son for intérieur. Quand elle … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le fer s’habitue

Pour Gilda Jean Rouch, qui avant d’être explorateur et cinéaste était Ingénieur des Ponts et Chaussées, parle de ponts suspendus ne supportant que dix tonnes et que l’on arrive à charger de cinquante tonnes et plus grâce à un phénomène … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les familles et les amis

Familles d’écrivains Il y a celles que l’histoire ou la géographie littéraire regroupe, et d’autres plus recomposées parmi lesquelles figurent, par exemple, les auteurs d’un programme d’examen. Il existe aussi des familles tuyaux de poêle où le lecteur emboîte à … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Ciseler

Le mot est à la mode dans les chroniques littéraires. Le compliment suprême que l’on adresse à un écrivain contemporain est d’avoir « une écriture ciselée ». Simple tic de langage critique, ou bien entre-t-on dans un nouveau Parnasse où … Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire