grat

À propos des mots qui commencent par grat-, je m’étonne qu’il n’y ait pas en français d’adjectif qualifiant une personne qui a de la gratitude : « Je vous suis sincèrement grat ».
L’inexistence de grat laisse supposer que l’on ne considère en France que les ingrats. Reconnaissant pour grateful, c’est pingre et cérébral.

On pourrait changer déjà l’inscription du fronton du Panthéon:
« Aux grands hommes la patrie grate ».

Ce contenu a été publié dans grattilités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.