1995 : nourris de poésie

Avant la visite au Louvre, les élèves de 1ère littéraire se promènent avec leurs professeurs Blanche et Guadalupe dans les jardins du Palais-Royal et s’assoient au bord du grand bassin. Il fait beau entre le Ministère de la Culture et le Conseil d’État, et on a du temps. Aïssatou se met à réciter  “Ma Bohême”, Fatma enchaîne avec « Souvenir de la nuit du 4 », puis Fatoumata avec “L’Invitation au voyage”, puis Farida avec « Je vous salue ma France aux yeux de tourterelle ». Aïssatou crie : « Vive la France ! »

Quelques passants bien habillés s’arrêtent, éberlués.

Au moment du ramadan, les élèves décident de créer, entre midi et une heure, un club nommé « Opération coup de cœur poésie » : si tu ne fais pas le ramadan tu apportes ton sandwich et les profs peuvent venir.

Ceci a eu lieu en 1995 au lycée Simone de Beauvoir de Garges-lès-Gonesse .

— A cette époque, se souvient Blanche, la question du voile  ne s’y posait pas.

— Exception, dit Guadalupe : une élève de Seconde, accrochée à son voile, n’a plus voulu suivre les cours de sport, puis les cours de littérature, puis les cours tout court. Un jour elle a disparu.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.