P.S au billet du 6 décembre

Autre raison pour préférer sympathie à empathie : sympathie a un contraire, antipathie, et empathie n’en a pas. C’est un mot mou.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.