Prises de voile : préambule

Ce blog d’une mouette qui picore sa nourriture au jour le jour n’a pas pour objet la reprise de textes que j’ai déjà publiés ailleurs. Je ferai toutefois exception, en ces temps de remous vestimentaire, pour quelques séquences d’Éclats d’école (Le Lavoir Saint-Martin, 2014) qui concernent le port du voile et que je reproduis ici, avec de légères modifications, en quatre billets.

eclat-d-ecoleCes quatre observations de terrain échelonnées sur quinze ans – 1995-2010 – se nuancent les unes les autres et je n’y juge rien. J’aimerais qu’on les prenne comme quatre de ces infimes particules qui, jointes à des millions d’autres, finissent par constituer l’air du temps.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *