Lavoir Saint-Martin

Ce n’est pas seulement le nom de ma maison d’éditions préférée, c’est un beau et vrai lavoir situé à Branceilles (Corrèze), le village de mon éditrice préférée, dans un paysage de vignes et de pierres. Il aurait certainement inspiré le poète Joël Baudry à qui j’emprunte ces mots :

Je n’ai jamais tant rêvé de maison que dans les lavoirs plutôt que d’une maison d’un bureau dans un lavoir. J’aime les légendes et les épopées les lavoirs les enfantent sur la pierre il faut garder de garde haute dans la chair des villages les lavoirs à laver perdus  ̶  les lavoirs à rêver.

La pierre à battre le linge à battre la langue la lessive commune des histoires privées chuchotées puis reprises en épopée lorsque les bras des lavandières prennent les battoirs.

[…] Dans le lavoir la pierre à battre les légendes.

(Pierres milliaires, éditions le phare du cousseix, 2013, p. 8-9.)

Poèmes, récits, témoignages et légendes s’impriment sur la pierre du Lavoir Saint-Martin.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *