Il y a des jours

Carnet de Leïto : « Gens de voyage »

 

Il y a des jours où on croit reconnaître les gens comme si la rue devenait une réserve d’anciens amis.

 

Il y a des jours où les gens sont beaux, d’autres jours où ils sont laids, d’autres où ils sont boiteux, d’autres où ils ont la peau grêlée.

 

Il y a des jours où les voyageurs ont des têtes de collègues. Collègues de qui dans quel métier ? Juste des têtes de collègues.

Ce contenu a été publié dans Brèves rencontres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *