Il y a des jours

Carnet de Leïto : “Gens de voyage”

 

Il y a des jours où on croit reconnaître les gens comme si la rue devenait une réserve d’anciens amis.

 

Il y a des jours où les gens sont beaux, d’autres jours où ils sont laids, d’autres où ils sont boiteux, d’autres où ils ont la peau grêlée.

 

Il y a des jours où les voyageurs ont des têtes de collègues. Collègues de qui dans quel métier ? Juste des têtes de collègues.

Ce contenu a été publié dans Brèves rencontres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.