Archives de catégorie : Istmica

Paysages de l’enfance, souvenirs franco-espagnols, comparaisons polyglottes, ébauches de traductions.

Le mot patrie

Patria, est le titre que le traducteur français d’Actes Sud a choisi de garder pour le grand roman basque de Fernando Aramburu paru en français en mars 2018. De passage à Paris en avril dernier, l’auteur nous a expliqué que … Continuer la lecture

Publié dans grattilités, Istmica | 2 commentaires

L’énormité muette de l’autre langue

Les propos de Georges-Arthur Goldschmidt sur la traduction sont toujours stimulants par la chair qu’ils donnent à l’acte de traduire : « Quand on s’y met, on sent du côté droit du corps l’appui silencieux de l’énormité muette de l’autre langue. … Continuer la lecture

Publié dans grattilités, Istmica | Laisser un commentaire

Equateur mental

Quand on traduit on se situe à une sorte d’Équateur mental où soufflent les vents mêlés et parfois contraires de l’un et l’autre hémisphères de langue. Je suis contente d’avoir trouvé cette jolie image, mais elle demande à être clarifiée … Continuer la lecture

Publié dans Istmica | Laisser un commentaire

Le mot Fragrance

Je suis un peu gênée en entendant le mot fragrance en français, à cause du redoublement de ses r qui tient du gargarisme et accentue de manière disgracieuse le parfum dont il fait l’éloge. C’est un peu comme si je … Continuer la lecture

Publié dans grattilités, Istmica | Laisser un commentaire

Faire du mal (avec Antonio Porchia)

            « Cuando no me hago daño temo hacer daño », dit le poète argentin Antonio Porchia dans la 143ème des 1182 pensées que contient son recueil unique et magnifique Voces reunidas, (Voix réunies). Traduction … Continuer la lecture

Publié dans Istmica, petites phrases | Laisser un commentaire

La Ramonda, maison des langues

La langue française, en appelant maison le lieu où l’on fabrique les livres, montre bien qu’il s’agit d’un lieu d’accueil où l’on peut se plaire à séjourner. Une des maisons d’édition les plus hospitalières que je connaisse est La Ramonda, … Continuer la lecture

Publié dans Istmica | Laisser un commentaire

Sur le roman « Où allons-nous ? » d’Ana Tena Puy

http://www.laramonda.com/ Ce roman que nous avons eu le plaisir de traduire, Marina Sala et moi pour les éditions de la ramonda, est l’histoire d’un vieillard solitaire, habitant un de ces villages isolés au pied des Pyrénées qui furent désertés à … Continuer la lecture

Publié dans Istmica | 2 commentaires

Fêtes nationales

Les fêtes nationales commémorent habituellement ce qu’il est convenu d’appeler une victoire, plus ou moins belliqueuse ou conquérante, mais contenant un élément fondateur: prise de Bastille, découverte de Nouveau Monde, indépendance, réunification… Internet m’apprend même que la fête nationale bretonne, … Continuer la lecture

Publié dans Istmica | Laisser un commentaire

La comédie des respects

Le mot respect est à la mode, tout le monde partout revendique le respect. Les indépendantistes catalans : ― Nous voulons l’indépendance parce que les Espagnols ne nous respectent pas. Le gouvernement : ― Nous refusons une indépendance qui ne … Continuer la lecture

Publié dans Istmica | Un commentaire

Vocations de filles

Quisiera saber mi vocación                               Je voudrais savoir ma vocation Soltera, casada, viuda, monja                          Vieille fille, mariée, veuve, bonne sœur Soltera—casada—viuda—monja                      Vieille fille—mariée—veuve—bonne sœur C’est ce que je chantais en sautant à la corde dans la cour de … Continuer la lecture

Publié dans Istmica | 2 commentaires