Orthographe et paillardise

Lulu me demandait hier pourquoi je ne signalais pas aux éditeurs les erreurs orthographiques que je remarquais dans leurs livres.
Je lui ai répondu par une chanson que nous chantait maman dans la voiture.

(Sur un air de trompe de chasse.)

Monsieur de Dampierre ayant déclaré
Que tous les cocus devaient être noyés,
Madame de Dampierre lui a demandé
S’il était si sûr de savoir nager.

(Maman disait par bienséance : “que tous les humhum devaient être noyés”, mais bien sûr nous savions qu’il s’agissait des cocus sans comprendre exactement ce que ça signifiait).

Cette histoire pour dire que si on veut jouer les vestales ou les scrogneugneux (avec un x ou un s ?) de l’orthographe, il faut être bien sûr de savoir nager dans les accords grammaticaux.

Jean-Baptiste Oudry : Marc-Antoine, marquis de Dampierre (fragment du tableau : “Louis XV chassant le cerf dans la forêt de Saint-Germain”).

Mais voilà qu’une fois de plus Internet m’entraîne tout à fait ailleurs. J’y découvre que Marc-Antoine de Dampierre (1676-1756) était le maître de vénerie du duc du Maine, puis gentilhomme des Menus-Plaisirs de Louis XV, et en même temps comédien et musicien. Ayant fait perfectionner la trompe de chasse du roi, il fut considéré comme virtuose de la trompe… Madame de Dampierre ne devait pas voir souvent son mari et il n’est pas difficile d’imaginer qu’elle a cédé, elle aussi, à quelques tentations.

On trouve sur le web plusieurs versions de cette chanson paillarde. Toute la Cour y passe : le duc de Chevreuse, le duc de Bordeaux, le comte d’Artois et la duchesse de La Trémouille qui rime assez richement avec « couille ».

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Orthographe et paillardise

  1. Luce dit :

    Chère Nat,

    J’ai moi aussi cherché trace de la jolie chanson que te changeait ta maman, sans succès. Tu connais mon insatiable curiosité, si jamais tu m’envoyais un lien…

    J’imagine que tu ne veuilles pas jouer les scrogneugneux, mais c’est dommage que les livres soient pleins d’erreurs, au point d’agacer les spécialistes de la langue française. Imaginons que 100 exemplaires soient tirés, spécialement dédiés aux scrogneugneux, et qu’une fois les premières réactions prises en compte apparaisse la véritable version du livre.

    À une époque, je travaillais chez un petit éditeur de logiciel qui développait des add-on géniaux. Bref, dès que les premiers exemplaires du logiciel étaient disponibles, nous recevions des appels téléphoniques d’utilisateurs ayant décelé des bugs. Les développeurs avaient donc la possibilité de rectifier le tir avant que trop de clients ne rencontrent le même problème. Dommage que le “papier” ne permette pas une telle souplesse.

    Pour terminer, Antidote a un message pour toi à propos de scrogneugneus avec un “s”:
    Orthographe – Ce mot semble mal écrit.
    Familier – Le nom scrogneugneu (« vieux bougon ») constitue une expression familière. Réglage…
    Péjoratif – Le nom scrogneugneu (« vieux bougon ») fait référence à un groupe d’âge particulier. Ce mot peut être offensant. Réglage

    Lulu

  2. robinet dit :

    Bravo pour ces remarques orthographiques en si brillant équipage! Du cor de chasse aux cornes invisibles des chasseurs: scrogneugneu, les pauvres sires!

    Un abrazo

    N.B. _ Une question pour Luce : je suis intéressé par Antidocte. J’ai un peu prospecté. Faut-il acheter le 11 ? Est-ce d’un usage aisé? Je suis très nul en technique et toute nouveauté m’effraie, mais ce que vous en dites m’allèche. S’agit-il d’abonnements annuels ou bien l’achète-t-on une fois pour toutes. Y trouve-t-on les synonymes ou autres? Merci et pardonnez-moi de vous importuner.

  3. Luce dit :

    Nat,

    Tu veux dire que pour toi “scrogneugneu” est invariable? Je ne m’étais jamais posé la question. Antidote est canadien, peut-être que certaines nuances lui échappent?

    J’ai rusé. J’ai écrit scrogneugneux, j’ai écrit scrogneugneus. Il m’a signalé une erreur d’ortho possible chez scrogneugneus seulement. Par contre, je n’avais pas essayé scrogneugneu au singulier. Il me pose la question “approprié?”. Peut-être qu’il se dit, dans sa tête de machine, que c’est un terme décrivant un groupe.

  4. Dany Pinson dit :

    Ah ! Avoir eu une mère si désinhibée, quel bonheur !
    Mon père chantait parfois, sotto voce,

    Le duc de Bordeaux
    Ressemble à son frère,
    Son frère à son père
    Et son père à mon crrrrr,
    Tout ça pour vous dire que le duc de Bordeaux
    Ressemble à mon crrrr comme deux gouttes d’eau.

    Le crrraquement paternel devait rimer en U, et la chansonnette nous enseigner la loi commutative.

  5. Luce dit :

    Bonjour Robinet,

    Je suis ravie de vous donner des informations sur mon ami Antidote.

    Son éditeur s’appelle DRUIDE. Je l’ai acheté il y presque deux ans, il est remis à jour régulièrement, donc je ne sais pas trop quelle est la version que j’utilise. Ce n’est pas un abonnement.
    C’est un logiciel Canadien, et j’ai également pris la version anglaise. Je pense avoir payé dans les 160 euros pour les deux.
    Je vous conseille de demander la version d’essai qui est gratuite pour un mois.
    Lorsqu’on achète Antidote, on a le droit de l’utiliser sur 3 ordinateurs. Je l’ai installé sur mon PC qui est sous Linux et sur mon portable qui est sous Windows. Il fonctionne mieux sous Windows. Un vrai miracle. Je lui indique la portion du texte à vérifier, je clique sur un petit symbole en haut à gauche, il ouvre une fenêtre dans laquelle il indique ce qui lui semble être une erreur. Il suggère une correction. Si vous l’acceptez, la correction apparait automatiquement sur le document d’origine. Magique. Il signale également les erreurs de ponctuation.
    Au départ, j’ai eu droit à une année gratuite de dictionnaire de synonymes, mais je ne m’en suis jamais servi.

    Allez sur le site de Druide, si j’ai réussi à installer Antidote, vous devriez pouvoir en faire autant (je ne suis pas très forte en technique) et Druide a un service d’aide très efficace.

    Merci de m’avoir posé des questions!

Répondre à Luce Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.