Petites notes de juillet

Souhait d’été

Que ma peau me soit ailes et maison comme celle des coccinelles.

Ne vous inquiétez pas

Je n’aime pas une certaine manière de dire “Ne vous inquiétez pas”. Surtout répété : “Ne vous inquiétez pas, ne vous inquiétez pas.” Ce qui signifie : “Votre inquiétude m’importune”.
En revanche j’aime bien quand, en présence d’un symptôme, le médecin me dit : “Je ne suis pas inquiet”.

Mes cahiers de citations

Je suis toujours surprise, quand je les feuillette, de leur actualité. Rien n’y est démodé. C’est le contraire d’un album de photos, c’est comme une boîte que l’on ouvre et qui mène au fond de nous-mêmes.
Ouvrons le dernier au hasard : « On ressemble à ce qu’on contemple », Plotin.
Quelques pages plus loin, une phrase de Joë Bousquet semble être là pour la compléter : “La vie est autour de nous, ce que nous sommes nous en sépare.”
Etc.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Petites notes de juillet

  1. robinet dit :

    Voilà ! j’ai compris mon erreur : ne pas avoir élaboré un cahier de citations, tout au long de ma vie. Paresse incorrigible, j’ai tout laissé se perdre au gré du vent. Comme il me manque à présent… Mais tu es là (et quelques autres aussi) pour m’offrir grain à moudre.
    La mangeoire vide se remplit grâce à vous, et je picore sans vergogne ! Merci Nathalie pour ta fidélité à ce Blog, si riche en vérité. J’attendais depuis quelques jours ce rendez-vous avec la mouette… qui a bien le droit de prendre des vacances. Un abrazo.

  2. Dany Pinson dit :

    Mouette en vue enfin ! Vous m’inquiètiez, vous m’inquiètiez, je vous crus apode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.