Globo de ensayo

3La parenté du mot blog et de l’espagnol globo (ballon gonflable) me plaît. Un blog, ça se lance en l’air.
Au début des années 70, mon petit frère et moi jouions à nous envoyer des globos en criant à tour de rôle un nom de village castillan inventé : « ¡Alcahuetas del Arroyo!  ¡Becerril de los Caídos!  ¡Matapollos del Caudillo! »

Beaucoup de ces noms commençaient par « mata » qui signifie bouquet, plantation.
Mais aussi : « Tue ! »

Parfois un globo explosait.

Magie : le 20 décembre 1973, deux ans avant la mort de Franco, l’amiral Carrero Blanco —  futur authentique et digne successeur du Caudillo — a été tué, victime d’un attentat. Sa voiture s’est littéralement envolée dans la rue Serrano à Madrid, devant l’église des jésuites où nous allions à la messe le dimanche avec nos parents.

carrero-quericc81a-llegar-alto          « Carrero Blanco voulait s’élever. Il est allé au-delà de ses espérances », dit la photo.

Globo de ensayo (ballon d’essai) pourrait être le nom d’un blog de conseils pour tyrannicides.

Ce contenu a été publié dans grattilités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *